Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Alpes 2001 > J20 : Refuge d’Avérole - Malciaussia (Italia)
Publié : 6 avril 2010

J20 : Refuge d’Avérole - Malciaussia (Italia)

Magnifique montée vers le Col d’Avérole puis descente dans le brouillard en Italie. Coin de rêve à Malciaussia tant par le lac, que la vue et la cuisine de la nonna. 

Durée 7h Météo Soleil, couvert
Dénivelé + 1300 m Température 23°C
Dénivelé - 2000 m Lacs général ***
Date 24/7/2003 Lacs nageables ***

 

PDJ Muesli au refuge. Départ 8:30. STF part un peu en avant. STF et CHR loupent séparemment le petit pont qui permet de traverser le torrent et de rejoindre la rive gauche. Après beaucoup de déboires hors-pistes, CHR arrive à passer le torrent nettement plus en amont que prévu en marchant sur un immense névé surplombant le cours d’eau. On se trouve au fond du vallon avant de commencer la longue montée vers le col. En force nous dépassons tout le CAF Pas-de-Calais.

 

















 

 

 

Arrivée au Col de l’Autaret à 12:00. Croix-frontière. Nous posons avant de basculer en Italie.


L’Italie est dans les nuages. Snif ! Pause de 30min au Col. Arrivée de la gamine de 11 ans toute fraîche puis des premiers CAF puis des suivants de plus en plus bruyants ce qui nous fait fuir. Descente dans quelques névés jusqu’au lac gelé de l’Autaret puis nous continuons à descendre par un chemin sur-balisé. Pique-nique vers 2535m où nous pompons de l’eau au torrent. En repartant, nous voyons arriver le CAF qui s’est trompé de chemin. Par contre, pas d’animaux ce qui nous déçoit. Quelques cris de marmottes et c’est tout. Nous continuons la descente, remontons vers le Col de Sciol (orthographe ?) et là commence la descente la plus dangereuse de toute la randonnée : chemin bien tracé mais très étroit (40cm) et envahi d’herbes assez hautes, fleurs et pierres,... très dangereux. 2 mini-chutes chacun et encore une fois merci au bâton. Depuis le Col de l’Autaret nous n’avons rencontré absolument personne.

Arrivée au lago Malciaussia à 17:00. Pietramorta porte bien son nom, une dizaine de maisons inhabitées (?) et quasi en ruine. De l’autre côté, Malciaussia se résume à un rifugio-albergho de Vulpot tenu par un couple et la mère de la femme. Tous adorables. Maximum 10 personnes autour du lac et qui sont d’ailleurs en partance en cette fin de journée. Endroit très désert. STF part chez la Nonna du rifugio dénicher 1kg de pêches et 500g d’abricots qui cotent haut pendant que CHR monte la tente. Nous pouvons camper au bord du lac dans des aires aménagées. Nous serons seuls dans tout ce camping avec tables et bancs à l’américaine sur tous les sites. Belle vue. STF se lave dans le lac (14°C) et CHR dans le torrent. Tout frais, nous partons souper à l’albergho à 19:30 comme prévu. Nous sommes seuls dans le restaurant. Primo de spaghetti a la bolognese con parmigiano. Hmmm ! Puis Maiale, insalatta con olio di Olive arrosé de vin rouge (Balsera) hélas légèrement frizzante et assez ignoble. Enfin, formaggi (Gorgonzola sublime, Emmenthal et Tomme). Tout ça reconstitue magnifiquement, la Nonna est très sympa et nous raconte les histoires entourant le refuge et Rocciamelone. Nous reviendrons le lendemain matin prendre les pannini du pique-nique. Dodo à 21:30. Il a plu pendant que l’on mangeait et le ciel est clair maintenant. « Tout le monde est à la mer car le temps en montagnes est trop capricieux cette année » dit la Nonna. Effectivement, nous sommes absolument seuls. 

Camping de Malciaussia Camping de Malciaussia et Rocciamelone