Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Queyras 2003 > J13 : Maljasset - Bivacco Beppe Barenghi
Publié : 8 avril 2010

J13 : Maljasset - Bivacco Beppe Barenghi

Etape sensationnelle de bout en bout. Vues depuis le Col de Marinet inoubliables. Bivouac dans un site grandiose. La plus belle journée selon CHR. 

Durée   Météo Soleil
Dénivelé +   Température 20°C
Dénivelé -   Lacs général  
Date 17/7/2003 Lacs nageables  


Petit-déjeuner de pain complet, bananes et prunes. Mmm. Départ 8:00 sous un beau soleil. Le ciel est bleu, il fait chaud. Après une petite erreur de navigation dès le début de la première montée, retrouvons vite le chemin des Bergeries de Mary en coupant hors-piste. Le paysage est sensationnel sur notre droite. Nous longeons les Aiguilles Large (photo à gauche) et de Pierre-André. Un peu plus loin, nous trompons à nouveau et prenons par le Col de Mary (boîte aux lettres de relevé de courrier pour le facteur) au lieu de passer par les Lacs du Marinet. Mais le spectacle est vraiment somptueux. Arrivons au Col de Marinet pour la vue la plus sublimissime de la randonnée. Beaucoup de vent au Col. Nous restons un bon moment sans voix devant ce spectacle : lacs du Marinet, Aiguille de Chambeyron,...


Col du Marinet : CHR devant Aiguille de Chambeyron
Col du Marinet : STF devant les Lacs du Marinet

Continuons dans la caillasse vers le Col de Ciaslaras. Les 100 derniers mètres de dénivelés sont très raides dans une caillasse assez stable. Arrivons au Col à 2973m avec une belle vue sur le Brec de l’Homme. 

Colle di Ciaslaras
Colle di Ciaslaras et descente vers Infernetto


Redescendons alors la longue cheminée de caillasse moyennement stable et arrivons aux laghi dell’Infernetto. Nous arrêtons à celui du milieu. STF part faire une lessive dans une petite annexe du lac, CHR part photographier le lac avec la Brec de l’Homme en arrière plan, ainsi que le couloir de notre descente. 

Ensuite, baignade dans le lac à 15°C et quelques traversées. Mmm. Bonheur dans ce cadre majestueux. Pain frais de Maljasset avec salami et fromage et soupe. 

Brève sieste. Restons allongés au soleil dans cet endroit magnifique et désert une fois de plus. 

Repartons ensuite vers le col suivant (Colle dell Infernetto), un peu pierailleux au début et on met légèrement les mains sur la fin (chaînes peu utiles à quelques virages du col). Descente facile vers les Laghi della Finestra quasi inexistant. Belle vue sur la roche trouée puis montée vers le Bivacco Barenghi, à 9 couchettes.

Cinq jeunes italiens de Genova, testimoni di Jehova, sont déjà arrivés. Font une petite promenade de 3 jours. Sympathisons avec eux. Deux frères dont Davide, Matteo et Attilio. Discutons nourriture, football. STF et CHR vont faire une très rapide baignade au lago del Vallonasso di Stroppia à 11°C, puis promenade pour remettre le corps à la bonne température : allons au Col de la Gypière pour voir le lac des 9 couleurs. Retournons au bivouac, les italiens nous font goûter des penne al tonno, miam. Mangeons les restes de pain et le riz version lyo marque italienne. C’est bien bon. Ensuite, discussions avec les témoins, petite promenade dans les environs. A 20:30 arrivent un père et sa fille de St Paul. Ils vont dormir dans le "bidon" Barenghi avec nous donc nous serons complets cette nuit : 9 couchettes occupées. Et demain matin ils partiront faire l’ascension du Brec de Chambeyron. Nous endormons vers 21:30. La nuit, CHR sort admirer le spectacle merveilleux d’une lune quasi pleine et malgré tout d’une voie-lactée somptueuse dans ce site grandiose. Deux étoiles filantes. Nous dormons portes ouvertes. Il fait environ 2° dehors. Devant le bivouac, robinet avec eau de source coulant en continu.