Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Mercantour 2005 > J06 : Saint-Etienne-de-Tinée - Refuge de Rabuons
Publié : 8 avril 2010

J06 : Saint-Etienne-de-Tinée - Refuge de Rabuons

 

Durée 6h Météo Soleil
Dénivelé +   Température 26°C
Dénivelé -   Lacs général  
Date 21/7/2005 Lacs nageables  


Lever 6:30, départ 8:00. PDJ fait de pain au miel et de lait Bridel, pas franchement supérieur à la combinaison Regilait ½ écrémé et eau de montagne prélevée au torrent. Il fait beau, encore un peu frisquet quand nous commençons l’ascension vers le chemin de l’énergie. A tous, le sentier tracé dans les bois nous semble magnifiquement conçu et confortable. Après deux courtes pauses, arrivons déjà au sentier de l’énergie qui aurait dû être le prélude à une centrale hydro-électrique construite à Saint-Etienne.

Le sentier de l’énergie est un chemin reliant les lacs de Vens et de Rabuons servait à acheminer ouvrier et matériaux aux différents points de captage entre les deux guerres mondiales. Le projet a été annulé après la 2è (?) guerre mondiale. Le Sentier de l’Energie est un faux-plat en corniche, passant dans deux petits tunnels.

Passons deux petites constructions de l’EDF avant la montée finale vers Rabuons que nous atteignons peu avant 12:00. Nous sommes seuls au refuge à cette heure. Pique-nique (pain/fromage). STF part faire un plongeon dans la grand lac Rabuons principal (14°) tandis que CHR après le repas crée Rabuons-Plage, un lac secondaire de 25m de diamètre à 17° (centre) dans lequel il fait une dizaine de longueurs. Ensuite, petite exploration des environs. Progressivement arrivent quelques randonneurs qui passeront la nuit au refuge.

Sympathisons avec François du Massif Central entre Clermont-Ferrand et St-Etienne qui se joint à nous pour l’extra sans sac à dos de l’après-midi : empruntons la côte ouest du Lac Rabuons, passons le pluviomètre par un chemin assez difficile ou plutôt délicat sur certains passages de blocs et éboulis. Nous élevons ensuite vers les lacs Chafour (à gauche) aux bords desquels nous nous asseyons pour papoter.

Rebroussons chemin jusqu’au refuge, descendons nos sacs à dos du refuge à Rabuons-plage où nous allons tous nager : STF, CHR et le Quebec. François convaincu se joint à nous aussi, tout comme un autre randonneur arrivé au refuge. Les têtards suceurs d’orteils doivent être un rien étonnés. Il fait superbe. Montons les tentes au bord de ce petit lac et à 19:15 remontons au refuge pour souper dans une ambiance sympathique : minestrone aux lentilles, rôti de porc/purée mousseline, Fourme d’Ambert et flanc aux pruneaux. Bon et reconstituant. Papotons avec François et Martine et prenons RDV le lendemain à 7:45 pour passer l’Ischiator avec deux autres randonneurs (Nicole et Jean-Marc) après avoir demandé des précisions sur la bonne coulée à emprunter et configuré deux points GPS intermédiaires dans la montée. Redescendons peu après les canadiens à la tente. Restons 1/4h pétrifié par la beauté du paysage au bord de notre Rabuons-Plage, dans cet énorme cirque aux contours un peu lunaires. Nuit en pointillé pour CHR (comme souvent cette première semaine) avec calmant aux fleurs de la passion.