Vous êtes ici : Accueil > Randonnées > Mercantour 2005 > J12 : Le Boréon - Lac Trecolpas
Publié : 10 avril 2010

J12 : Le Boréon - Lac Trecolpas

 

Durée 7h Météo Soleil, couvert
Dénivelé + 1600 Température 20°C
Dénivelé - 1000 Lacs général  
Date 27/7/2005 Lacs nageables  


Montée vers les lacs du Lausfer : Sagne des Erps
Lever 6:45, départ 8:30 après PDJ copieux (corn-flakes et salade niçoise casino pour CHR). Montée à travers les sous-bois, bien cairnée et de temps en temps balisé jusqu’à 2200m. Après une brève pause sous le soleil, nous sortons le GPS pour progresser au cap et parvenons sans trop de peine via quelques hors-pistes au Lac de Baissette vers 2700m. L’endroit est beau, retiré et commençant à évoquer les lacs Bessons par ses teintes ferreuses. Nous croisons notre premier être humain après une demi-douzaine de chamois solitaires ou en couples. Prenons la mauvaise décision de suivre le difficile chemin qui descend le long du ruisseau. Heureusement CHR s’en rend compte mais nous sommes déjà à 2400m. Au lieu de remonter vers Baissette, décidons de rejoindre Bessons au Cap, tout en hors-piste dans les parties herbeuses des pitons rocheux.

Nous nous en sortons bien, ne prenant aucun risque et finissons par apercevoir le Lac Besson Inférieur. Y accéder est un peu délicat et pentu mais correct. Nous nous installons à la sortie du lac inférieur et partons nager dans ce cadre sublime (10,5°). Ces Lacs Bessons sont décidemment l’endroit le plus exceptionnel rencontré au cours de mes randonnées. Mangeons des coquillettes, pistou Knorr relevé d’épices et très aillé. Miam. Ensuite, partons sans sac explorer les différents lacs avec une pause sieste dormant sur une pierre plate entre deux lacs.

Quelques vues d’un des plus beaux endroits du monde...

 

 
 
Baignade de CHR dans un des Bessons
Baignade de STF dans un des Bessons

Entamons la descente raide le long de la rivière par un chemin loin d’être excellent, entourés de quelques chamois. Après la traversée d’un morceau de bois, nous rejoignons le GR52 qui monte du Boréon et qu’ont pris les canadiens. Après une brève pause 4h à la passerelle, montons vers Cougourde où comme prévu, les canadiens sont passés tôt dans la journée et ont annulé les soupés de ce soir pour cause de provisions surabondantes reçues au Boréon, notamment un sublime saucisson et un bon kilo de parmiggiano regiano authentique que nous avons partagé en 4 et qui se révélera incroyablement bon et chaque fois bienvenu. Après chargement en eau, prenons le chemin en hauteur vers Trecolpas, précédé par un chamois.

Parvenons au lac à 18:30, les canadiens arrivés pendant l’heure du midi ont déjà repéré les emplacements pour les tentes. Deux chamois et un bouquetin sont occupés à brouter devant nous. CHR et STF se jettent dans le lac (14°) pour évacuer les émotions et efforts de la journée. Il fait couvert mais nous avons espoir que cela se lève en soirée. Installation de la tente, bon souper reconstituant très aillé, cru et en préparation. Balade digestive de l’autre côté du lac alors qu’effectivement le ciel se dégage magnifiquement et que le soleil apparaît, rosissant le ciel derrière nos étapes précédentes. Dodo 22:30, il fait doux, hypra-calme en dehors des petits écoulements alimentant le Trecolpas. Le cadre est vraiment idyllique.